Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Informations supplémentaires Politique de cookies

Les communes

Les communes

Cabecera Álora

 

Le Couloir Vert du Guadalhorce représentera un parcours de plus de 50 km qui comprendra 8 communes du bassin bas du Guadalhorce. Tout d’abord, Ardales, qui appartient au canton du Guadalteba, tandis que le reste, sauf Málaga capitale, appartient à la Vallée du Guadalhorce (Álora, Pizarra, Coín, Alhaurín el Grande, Cártama, Alhaurín de la Torre).

Le canton de la Vallée du fleuve Guadalhorce se trouve idéalement situé, de par sa proximité à la capitale, à la Costa del Sol, au Parc Naturel Sierra de las Nieves, au col des Gaitanes et à l’ensemble de bassins du Chorro, ainsi qu’aux Monts de Málaga.

Le fleuve Guadalhorce, après avoir récupéré les eaux du canton d’Antequera et après avoir traversé la cordillère du Col des Gaitanes, devient adulte et crée sa propre vallée, celle du Guadalhorce, la plus importante de Málaga. Une vallée qui est à la fois un chemin pour les humains et un couloir fertile de potagers, ainsi que l’hôte de montagnes qui lui apportent leurs eaux, leurs abris et leur paysage. Des potagers parsemés de maisons rurales et de domaines agricoles, traversés par des routes, des chemins, des voies ferrées et des chenaux ; des potagers qui couvrent le fond de la vallée et escaladent les petites collines en formant des terrasses; des potagers qui constituent un paysage vivant qui lutte entre le fait d’être et d’avoir été. A l’ouest de Coín, les villages de la vallée se rapprochent de la montagne et la relie à la vallée. A Monda et Guaro, les villages voisins de la Sierra de las Nieves, les potagers montent encore plus entre les terrasses jusqu’aux abords des villages, entre les oliviers et les cultures sèches qui délimitent la plaine et la montagne. Des montagnes où se mêlent les chênes verts, les pins et les châtaigniers. Ensuite, le paysage monte entre les vieux pins, par le terrible précipice des Horcajos, jusqu’aux cimes de la cordillère, afin d’atteindre les sommets et les plaines arpentées par les sapins andalous et les chênes rouvres centenaires. C'est aussi ça, la vallée du Guadalhorce.

{C}{C}{C}{C}{C}{C}L’une des caractéristiques de cette zone est l’existence de microclimats qui sont la conséquence du relief, des expositions, de l’altitude au-dessus du niveau de la mer, des plaines, des plateaux, qui font que les hivers y sont les plus doux de toute la province. Cette caractéristique climatique, sans températures extrêmes, en fait un lieu idéal pour le développement d'activités en lien avec le tourisme tant culturel, que gastronomique ou sportif.

En lien avec la culture de l'eau se trouvent de nombreuses valeurs paysagères, culturelles et forestières, comme les moulins, les canaux d’irrigation, les cours d’eau, ainsi qu’un artisanat traditionnel basé, principalement, sur la céramique.

Bien qu’officiellement, on ne compte qu’un seul Site Naturel dans ce secteur : celui du Col des Gaitanes; il existe de nombreux points et lieux d’intérêt de type environnemental, tant dans les montagnes environnantes que dans la vallée.

A continuation, nous vous offrons la possibilité de découvrir en détail les magnifiques villages du Couloir Vert, grâce aux liens vers le site web du Tourisme de la Députation.